Chaplin’s World

Dimanche 28 octobre.

8h30. Rendez-vous à Margencel pour un bon café puis départ vers la Suisse voisine via St Gingolph jusqu’à Corsier-sur-Vevey. Une petite heure de trajet en ce dimanche matin où les routes sont encore quasi-désertes. Nous avons entendu dire que  le musée consacré à la vie et à l’oeuvre de Charlie Chaplin valait le déplacement. Nous verrons bien…

10h30. Arrivée sans encombre aux parkings. Accueil courtois à la caisse. Prix de l’entrée: 25 CHF. Cela paraît cher à nos budgets français! La suite nous montrera que c’est justifié.

Le site se partage en différents endroits répartis dans la propriété que l’acteur habitât avec sa famille jusqu’à son décès en 1977.

Nous commençons par le Manoir qui constituait l’habitation principale de l’artiste et des siens. Très belle bâtisse, au milieu d’un grand parc arboré, où les différentes pièces sont restées en l’état avec leurs meubles et leurs bibelots.

Le manoir de Ban à Corsier

Le manoir de Ban à Corsier

En poussant la porte d’entrée, une statue grandeur nature de Charlie Chaplin, saisissante de vérité nous accueille. L’expression est troublante et nous apprendrons que cette statue  et  les autres, vues à différents endroits, ont toutes été réalisé par le musée Grévin de Paris.20181028_105048

Au rez-de-chaussée se succèdent salons, bibliothèque, salle à manger. A l’étage, diverses chambres dont celle du maître des lieux ainsi que les salles de bain.

Dans l’une d’elles, Albert Einstein, tirant la langue, se regarde dans  la glace. Mais, surprise, impossible de se photographier avec le génie car le miroir est sans tain!! Nombre de visiteurs ne le remarque pas et sont tout étonnés quand on leur signale!

Midi approchant et pour éviter la cohue, nous allâmes ensuite au snack-restaurant. Ce sera la seule « fausse note » de la journée. En effet, les prix exagérés du restaurant et le choix restreint du snack limitent les possibilités. Ce n’est pas grave, nous ne sommes pas venus pour une virée gastronomique.

 

La visite continue, en début d’après-midi, avec le « Studio ». Dans une salle de cinéma est projeté un film retraçant les évènements marquants, les tournages, les voyages, les rencontres… jalonnant l’existence de « Charlot ». C’est à cause d’un visa de retour aux USA refusé par les autorités américaines, en pleine guerre froide, que la famille Chaplin décidera de s’installer en Suisse.

Puis, dans les décors reconstitués de ses plus grands films, nous nous promenons avec la petite marchande de fleurs aveugle des « Lumières de la ville », le gamin des rues du « Kid », l’ouvrier déshumanisé des « Temps modernes »….  Nous apercevons, toujours aussi criant de vérité, les statues de Laurel et Hardy, du serveur de restaurant irascible, de Buster Keaton et tant d’autres…

Dans les brochures publicitaires, il est dit qu’il faut environ trois heures pour visiter ce musée. Nous sommes reparti à 16h30 et, sans compter les 45 minutes passées à « manger », nous sommes resté plus de cinq heures, sans jamais éprouver de lassitude et sans voir deux fois la même chose. Et encore, la météo capricieuse ne nous permit pas de promenade dans le parc!

Le retour se fît par la même route que le matin et chacun d’échanger ses impressions sur cette journée. Une excellente idée de sortie et pour cette dernière balade de l’année, un succès indéniable.

Nous étions tellement heureux que, finalement, de remarques en palabres, nous avons fini la soirée avec une bonne fondue, suisse, naturellement.

Merci à tous de votre participation et de votre bonne humeur.

20181028_10460720181028_11240420181028_11185320181028_114158

 

 

 

20181028_11451620181028_14164820181028_14163420181028_143409

Commentaires fermés.

Contact

Ambiance Seventies
7 Route du Champ Courbe
74 200 Margencel
06 76 47 15 05
ambiance70s@orange.fr